Actualités

Une proposition de loi vise à porter le minimum des pensions des non-salariés agricoles à 85 % du SMIC net.

Ce nouvel accord doit assurer aux personnes dont la pension prendra effet à compter du 1er janvier 2022 et disposant d'une carrière complète un montant minimal de retraite équivalent à 85 % du SMIC net, soit, en valeur, un peu plus de 1 000 €. La garantie du montant minimal passe par l'attribution de points de retraite complémentaire. La mesure reprend le principe d'un dispositif mis en oeuvre en 2015 qui permet, depuis 2017, aux exploitants agricoles de recevoir un montant minimal de pension équivalent à 75 % du SMIC net. Elle rejoint le projet du gouvernement en matière de retraite qui entend relever le minimum contributif à 1 000 € pour une carrière complète.