Actualités

Afin de relancer le secteur de l’automobile fortement ébranlé par la crise sanitaire, le montant de la prime à la conversion, également appelée «prime à la casse», pour ceux qui achètent un véhicule électrique ou hybride avait été relevé à 7 000 euros.

Cette prime exceptionnelle a pris fin le 2 août au soir. Les 200 000 primes à la conversion, dites «primes à la casse», mises en place à titre exceptionnel pendant le confinement ayant été accordées aux Français en quête d’une nouvelle voiture, cet avantage a été supprimées. Depuis le 3 août 2020, le barème de prime sera donc rétabli conformément à la situation d’avant le confinement. Ces aides sont désormais réservées aux Français les plus modestes, avec un RFR/P sous 6 300 € (ou jusqu’à 13 489 € avec un kilométrage quotidien lié au travail de plus de 60 km).

Les meilleures aides seront donc réservées aux 20 % des ménages les plus modestes. Le gouvernement va mettre en place une période transitoire pour la bascule. Les véhicules commandés avant le 3 août vont profiter des montants de la prime exceptionnelle avec un délai de trois mois pour la facturation, autrement dit la livraison.