Edito du 10 juillet 2014 : quelques conseils

Objet : Quelques conseils 

 

► Profiter de cette période calme pour relire votre déclaration d’impôt et la page 3, celle qui mentionne vos possibilités de déduction fiscale dans le cadre du PERP :

C’est une vrai bonne solution qui conjugue diminution d’impôtsdroits accrus à la retraite, protection du conjoint et couverture en cas de chômage.

 N. B. :Les Echos du 30/06/2014 : Retraite Alerte rouge

 AGIRC : - 9 milliards de réserve en 2013, les pensions versées aux cadres baisseront de 11 % en 2019 et jusqu’à 14 % sur 3-4 ans…

 

► Utilisez les conventions de gestion prudente pour être serein l’été, en profitant des garanties décès plancher dans les contrats d’Assurance-Vie CLER par exemple.

 

► Vos clauses bénéficiaires en cas de décès dans vos contrats d’assurance-vie sont-elles toujours d’actualité ? Avez-vous pensé au démembrement de cette clause sur 2 générations ?

* Pour rappel : le conjoint ne paye pas de droits de succession, vos enfants oui.

Que vous soyez salarié (contrat groupe) ou non salarié (contrat individuel) vous devriez également privilégier comme bénéficiaires vos enfants en cas de décès.

 

► Vous avez des liquidités et/ou des comptes sur livrets ?

Des LDD ? Qui ne rapportent pas grand-chose (1,25 %) et qui souvent imposables à l’IR. Pourquoi ne pas remettre ces fonds sur vos contrats d’assurance-vie ? Le fonds Euros rapporte 3 % en moyenne !!! et les fonds sont disponibles en 1 semaine… Pourquoi perdre de l’argent régulièrement ?

 

► Utilisez-vous les dispositifs de votre entreprise en matière d’Epargne Salariale ? Connaissez-vous les règles d’abondement mis en place ?

► Votre prévoyance familiale est-elle encore adaptée à vos besoins ? Avez-vous calculer les conséquences financières de votre disparition, les conséquences fiscales ?

► Quelle est la dernière fois ou une synthèse de vos besoins et des dispositions à prendre a été faite ?

 

Bien à vous,

 

Ghislain Mandula