Edito du 27 Septembre 2016

Objet : Bien anticiper la cession de son entreprise

 

Plus d’un tiers des dirigeants fondateurs de leur entreprise n’ont pas eu le temps de se pencher sur la cession de leur entreprise, y compris à un âge proche de la retraite.

Pourtant, vendre son entreprise dans les meilleures conditions financières, fiscales mais également psychologiques, exige plusieurs années de préparation.

Comment les équipes de la Gestion Privée d’AXA accompagnent-elles les dirigeants d’entreprise souhaitant céder leur entreprise ?

Un chef d’entreprise qui souhaite vendre sa société va être guidé par son interlocuteur AXA habituel vers l’expert cession d’entreprise de la Gestion Privée d’AXA qui lui est le plus proche.

Ce lien de confiance déjà établi avec AXA, souvent depuis plusieurs années dans le cadre d’un accompagnement autour du patrimoine privé, facilite considérablement l’intervention de la Gestion Privée d’AXA.

Tout projet de cession d’entreprise débute par un audit très précis de « l’outil de travail » du dirigeant et de ses besoins à court, moyen et long terme.

Ainsi, selon les particularités de l’entreprise, l’âge  du dirigeant et ses objectifs, la Gestion Privée d’AXA peut être amenée à répondre à des besoins très différents : procéder à l’évaluation de la structure, préconiser et mettre en œuvre des solutions d’optimisation selon que le dirigeant veut vendre à des tiers ou transmettre à ses enfants, conseiller une approche de cession dans le cadre d’une vente imposée par un décès, élaborer une stratégie de valorisation d’actifs, aider à la recherche de capital-investisseurs…

Pour répondre avec le plus de pertinence possible à ces diverses demandes, les équipes de la Gestion Privée d’AXA interviennent seules ou en association avec les Conseillers habituels du chef d’entreprise.

Techniquement, elles s’appuient sur leur solide expertise et/ou elles font appel, à chaque fois que cela est nécessaire, aux experts d’AXA.

Offrir un conseil sur mesure, écrire les conseils préconisés pour marquer un engagement, accompagner les chefs d’entreprise bien au-delà de la cession de leur entreprise et tout au long de leur vie, sont autant de principes qui guident au quotidien les équipes de la Gestion Privée d’AXA dédiées à la cession d’entreprise.

Idéalement, à quel moment un chef d’entreprise doit-il envisager la cession de sa structure ? Et pourquoi ?

Dès l’âge de 55 ans, il est très utile de commencer à se poser la question de la cession de son entreprise, aussi bien pour des raisons économiques que psychologiques.

Trop nombreux sont les dirigeants qui, à un âge proche de leur départ à la retraite, n’ont pas fait évaluer leur entreprise. Une étape pourtant incontournable pour élaborer des stratégies d’optimisation.

Prenons l’exemple du dispositif dit pacte Dutreil. Ce dernier ouvre aux dirigeants la possibilité de transmettre leur entreprise à leurs proches en leur faisant bénéficier d’un abattement de 75 % sur l’assiette des droits de succession ou de donation.

Un mécanisme qui permet de réduire significativement le coût de l’opération pour les bénéficiaires.

Or, à ce jour, il n’y a que 12 000 pactes Dutreil qui ont été signés. Autre exemple qui illustre l’intérêt d’échanger régulièrement avec un conseil : plus d’un tiers des holdings n’ont pas opté pour la forme juridique les mettant en conformité au regard du volet psychologique, il est important de rappeler que le dirigeant a une relation paternaliste et affective avec son entreprise, surtout lorsqu’il en est le créateur.

D’où la nécessité de bien se préparer à cette « séparation » qui, lorsqu’elle n’est pas bien anticipée, peut avoir des conséquences familiales douloureuses.

Quels sont les atouts de la Gestion Privée d’AXA pour bien accompagner les chefs d’entreprise dans la vente de leur société ?

Les experts de la Gestion Privée d’AXA dédiés à la cession d’entreprise sont capables de proposer des montages efficients des plus simples aux plus sophistiqués.

De plus, ils peuvent à tout moment être assistés par les experts métiers d’AXA pour affiner un conseil en ingénierie patrimoniale, en ingénierie financière, en banque et crédit ou dans le domaine immobilier.

Par ailleurs, du fait de la répartition des équipes de la Gestion Privée d’AXA dans les différentes régions françaises, les chefs d’entreprise disposent d’un expert cession d’entreprise qui leur est proche, et pour longtemps.