Voeux 2017 du Cabinet Ghislain Mandula

Chers Tous,

Toute l’équipe - Valérie Stévant, Stécy Moisson, François de Barbentane et nos interlocuteurs privilégiés à l’inspection, à la gestion mobilière et immobilière, au juridique, au fiscal, et à l’organisation - se joignent à moi pour vous adresser nos meilleurs vœux pour 2017.  

3 vœux me tiennent à cœur :

 

A nos futurs gouvernants et à ceux qui régissent notre vie au quotidien : faciliter notre tâche.

Malgré l’annonce du « choc de simplification » de mars 2013, le poids croissant des normes et des règles en tout genre nous étouffe toujours plus.

La protection recherchée pour les consommateurs est nécessaire mais souvent illusoire de par les méthodes employées.

Selon l’OCDE, 3 points de PIB partent chaque année en fumée en raison de normes abondantes et de règles peu compréhensibles. 

D’autre part, si la digitalisation croissante de l’économie et des rapports sociaux simplifie la vie au quotidien, combien de personnes seront-elles  laissées au bord de la route à cause de leur âge  ou tout simplement par manque de moyens ?…

Albert Einstein  le résume si bien :
« Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d’idiots »   

 

Améliorer notre rapport au temps :

Savons-nous prendre assez de recul par rapport au temps qui s’écoule régulièrement, pour nous et pour nos proches ?

Notre métier est particulièrement appréciable en ce domaine, car il nous invite à prendre ce recul nécessaire, à réfléchir sur certains points tels que les conséquences de nos décisions ou indécisions…
 
Pratiquer un juste égoïsme, savoir perdre du temps au bon moment pour soi et pour les autres est important pour éviter une fuite en avant ou le manque d’une saine introspection.  

Faut-il attendre la crise ou l’accident qui nous ramènenera inexorablement à nous-même et donc au temps de la décision? 

Henri Kissinger  disait : 
« Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein. »

 

S’interroger toujours sur le sens de la vie et sur notre rapport aux autres :

De cette quête essentielle qui ne cesse d’interpeller et d’inspirer les hommes, arrêtons-nous  un instant sur l’Espérance en tentant d’y faire un lien avec notre activité.

Cette notion idéaliste et désuète pour beaucoup, n’exprime t-elle pas malgré tout, une appétence de vie et un grand désir de bonheur ?

N’est-elle  pas une aspiration profonde au cœur de notre monde au-delà des illusions du bonheur facile et matérialiste qu’il véhicule souvent ?

Par nos engagements, notre métier contribue aussi à cette finalité :

En cherchant à vous assurer une protection stable et durable, il facilite l’ancrage des vrais fondamentaux. 

 

Pour conclure…

Réfléchissons ! … mais en gardant le sens de l’humour et en cultivant  le sens de nos relations aux autres,  toujours.  

Notre espérance de vie sera encore améliorée si l’on croit une récente étude du Journal of psychiatry in medicine… et nous permettrait donc  de profiter au mieux de nos différents contrats – (restons concrets) !    

 

Très bonne année 2017,  je suis très heureux d’être fidèlement à vos côtés.