Edito du 12 juin 2018

6 BONNES IDEES ... 
 
1) Assurance Emprunteur :
 
a)     Communiquez-nous votre tableau d’amortissement, votre coût d’assurance et les Conditions Générales.
Nous auditerons ce dossier et peut-être nous vous proposerons mieux…
b)    Assurez votre conjoint à 100 %, cela dégagera du budget pour s’occuper le cas échéant des enfants (les assurances à 80 % / 20 % ou 50 % / 50 % n’ont pas beaucoup de sens)
c)     Vérifier les Conditions Générales de ce contrat  :
a.      Le barème est celui de la Sécurité Sociale ? (évitez le Concours Médical)
b.     L’invalidité avant 60 ans nécessite le concours d’une tierce personne (à éviter)
c.      L’alcoolémie n’est pas couverte (à éviter)
d.     L’assurance est indemnitaire (à éviter)
Etc…
 
2) Vos bénéficiaires en cas de décès sur vos contrats d’Assurance-Vie ont-ils souscrits un contrat à leur nom, pour optimiser la fiscalité des rachats ? La fiscalité reste encore fonction de l’ancienneté fiscale du contrat.
 
3) Avez-vous pensé à démembrer la clause bénéficiaire en cas de décès de votre contrat d’assurance vie : Avec un Quasi Usufruit au conjoint de façon à organiser une créance de restitution au 2nd décès au bénéfice des enfants en général nus- propriétaires ?
 
4) Etes-vous investi sur des conventions de gestion sur vos contrats d’assurance-Vie ou de Capitalisation qui incluent une garantie décès plancher (sans surcoût, ni visite médicale) de façon à ce que vos bénéficiaires toujours en cas décès ne puissent jamais subir de moins-values même étant investi à 100 % en Actions ?
 
5) Connaissez-vous le principe d’investir en Nue-Propriété (NP) sur des SCPI pour détenir de l’immobilier sans payer d’IFI, ni d’IR, ni de CSG / CRDS sur vos revenus implicites ?
 
6) Avez-vous organisé la protection financière de vos proches si vous veniez à décéder ? Ou du moins avez-vous mesuré les conséquences de votre décès, par exemple en terme de droits de succession ou de rentes éducation pour vos enfants ?
 
Idem sur les conséquences d’un arrêt d’activité principalement pour les libéraux ou gérants majoritaires, partant du principe que les couvertures des salariés sont organisées ?
 
Si toutes ces idées sont des éléments concrets, gérés et organisés, je vous souhaite une excellente continuation et vous félicite pour la qualité de vos conseillers.
 
Si ce n’est pas le cas, vous êtes le bienvenu pour des échanges fructueux avant de partir tranquillement en vacances d’été.
 
 
Michel Audiard  : « Le bonheur on s’y fait, le malheur on s’y fait pas, c’est ça la différence… »
 
A bientôt
 
Ghislain Mandula CGPC
Agent Général  exclusif  AXA Prévoyance & Patrimoine
Assurances de Personnes & Placements financiers et immobiliers
ORIAS : 07 007 586
N°1050845699MY au fichier des démarcheurs bancaires ou financiers
Tél : 01 48 01 03 24  Fax : 01 48 01 03 16